« Quousque tandem, … » : une semaine de dingue sur la déconnexion entre économie réelle et marchés financiers. On est toujours dans l’optimisme volontariste, la couleur rouge n’existe même plus dans notre fichier hebdomadaire !
 
Les gagnants sont :
. les marchés européens, autour de +6% sur ces 7 derniers jours ; Dax en tête, qui reprend une partie de son retard accumulé depuis 1 an, mais qui profite aussi de sa gestion de la crise et de son effet minoré sur son économie.
. les marchés / indices « traditionnels » : pour la première fois depuis bien longtemps, les S&P500 et DowJones font mieux que le Nasdaq, certes à +2,85% sur les 7 jours passés.
 
 
Nous restons toujours dans cette ambiance où nous avons l’impression d’avoir échappé au pire, et que finalement, la vie est belle et que tout va repartir de l’avant. On va gentiment se diriger vers l’été, avec une molle reprise du boulot, en commençant à reprendre des forces (voire beaucoup de forces) pour la rentrée scolaire et la fin de l’année, qui seront à coup sûr très chargées.
-       Sur le redémarrage économique tout d’abord : tout au long de l’été, les chiffres macro-économiques pour le 2
ème trimestre auront été égrenés. Et si les marchés n’ont pas réagi cet été, la rentrée promet d’être chahutée
-       Sur l’élection américaine. Souvenez-vous, il y a encore 3 mois, la réélection de Donald Trump semblait être assurée face à Biden. Avec la crise, puis l’affaire de Minnéapolis, il est contraint aujourd’hui de jouer son va-tout qui se rapproche du tout sécuritaire. Et dans les sondages, l’écart se creuse en faveur de Biden, 53% contre 43% à hier soir.
 
 
Une bonne trouvaille : on extrait du pétrole, et faute de stockage, on le réinjecte sous terre ! Si, si, voir 
https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-aux-etats-unis-faute-de-place-le-texas-remet-le-petrole-sous-terre-7800554080  !
 
 
L’orage gronde en Asie sur les relations Chine / Taïwan et sur Hong-Kong. Et on n’a pas encore mesuré les conséquences à long terme de cette crise que nous venons de traverser, sans même parler de risque de 2
èmevague.
Mais rien n’y fait, les marchés montent toujours, et pourraient continuer gentiment dans ce sens jusqu’à début juillet, quand les premiers résultats des entreprises et les premières statistiques économiques, pour le 2
èmetrimestre, commenceront à sortir.
 
Alors, depuis quelques jours, nous avons repris un peu de risque, consistant à alléger les couvertures, voire à reprendre un tout petit peu, en tactique, des trackers sur Nasdaq, S&P, DowJones, et / ou Eurostoxx

Références :

Indices Performances points marchés