Depuis lundi on est rentré dans le dur... Le facteur exogène dont nous parlons depuis plusieurs semaines pour faire corriger les marchés a frappé, et frappe très fort. Nous vous laissons regarder les performances hebdomadaires de notre fichier hebdomadaire, c'est d'une violence particulière, du quasi-jamais vu dans la force et la répétition de séances violemment rouges. Ce qui frappe est que ce sont l'Europe et les Etats-Unis qui corrigent le plus, tandis que les marchés chinois ne perdent "que" 3 à 4%.
Par contre, comme toujours, très forte appétence pour le CHF et l'Or, ainsi que les obligations américaines ; le taux de rendement de ces dernières est en chute libre, de plus de 20 centimes...
 
 
Nous testons depuis quelques semaines "l'adjonction de compétences" au niveau de notre Comité d'Investissement, notamment parce que la personne dont nous parlons a une grande expérience des marchés et nous apporte beaucoup d'éclairages sur cette partie, mais aussi sur toute la partie technique et analyse graphique. Nous "testons", parce que les signaux étaient de couvrir les actions mercredi et vendredi derniers, ce que nous avons fini par faire "fortement partiellement" lundi matin à la première heure.
Et nous limitons donc, d'une manière générale, assez sérieusement la casse sur la partie actions. Hier matin, la plupart des portefeuilles étaient encore positifs depuis le début de l'année. 2 points d'attention :
- même si nous avons de l'Or et des obligations en portefeuille, il y a aussi des fonds qui corrigeront.
- vous connaissez notre appétence sur la gamme des fonds H2o, et en particulier H2o Multibonds. nous avons toujours été contents d'avoir nos 30% annuels de plus-value sur des expositions de 5 à 7% de ce fonds, mais nous savons tous qu'il est très volatil, et peut perdre 10 /20% en quelques jours, même s'il les reprend après. Pour votre information, après la très grosse baisse de lundi dernier, il n'y a pas eu de miracle, le fonds a perdu 3,63%. Compte-tenu du décalage de calcul de VNI, et des marchés encore baissiers mardi et mercredi, d'autres baisses sont encore à prévoir, et donc importeront les portefeuilles. Mais relativisons : une baisse de 5% complémentaire de ce fonds, représentant 7% d'un portefeuille, n'impacterait le portefeuille de seulement -0,35%.
 
"Et nous devons essayer de penser au sujet suivant : par exemple, la réaction des marchés dès que les Etats-Unis annonceront leur premier cas..."
Nous avons écrit cette dernière phrase hier, pour préparer ce bulletin ; et il y a quelques minutes nous apprenons que le discours de Trump d'hier soir a été jugé décevant par les marchés, mais que surtout les Etats-Unis ont confirmé hier soir tard un nouveau cas, semant la panique sur les marchés : ce matin, les marchés européens sont à -2,5 /-3% en pré-ouverture. La journée promet d'être longue.
 
 
Mais nous pensons aussi au coup d'après. Cette très violente correction des marchés est en train de faire émerger des points d'achat, que nous attendons tous pour constituer des lignes ou renforcer des positions, dans une optique de long terme. Ne nous précipitons pas, parce que ce qui se passe en ce moment n'a pas encore été transcrit en données statistiques ou résultats d'entreprises, même si les profit warning d'entreprises commencent à émerger. Mais regardons le sujet, parce que le mouvement risque d'être tout aussi violent à la reprise, et qu'il faut se tenir prêt à oser réinvestir dans le trou de marché.