Le tableau des performances hebdomadaires, sur les 7 jours glissants, peut paraître contre-intuitif, tant on est reparti, depuis lundi, dans le vert. Mais c’est oublier que nous avons vécu des journées difficiles en fin de semaine dernière, tant et si bien que les performances boursières mondiales tournent toutes autour de -3% (toujours hors Nasdaq, of course). Les propos du Président de la FED, fondamentalement inchangés dans leur optimisme, ont fait flancher les marchés en fin de semaine dernière.
Mais les liquidités sont toujours aussi massives, et les annonces de plans aussi régulières. Avant-hier, le plan de la FED a débuté (voir l’article joint).
C’est le nouvel acronyme « SMCCF », voir
https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Et-la-Fed-surgit-encore--30775720/, qui permet de racheter sur le marché des obligations jusqu’au niveau BB-, soit en High Yield. D’ici à ce qu’on nous annonce, étape supplémentaire, que la FED va acheter des obligations en high yield / spéculatif d’entreprises, directement en primaire, à l’émission ! D’ailleurs, la FED a annoncé son soutien aux entreprises intermédiaires en détaillant son programme de prêt. A ce stade, et dans le contexte actuel, on ne serait pas étonné de voir que l’étape suivante sera directement le rachat d’actions pour soutenir les marchés…
Et on entend qu’il se préparerait un second package fiscal et de relance de 1 000 milliards de USD.
Par contre on entend moins Donald Trump en ce moment, un peu dans le creux de la vague avec des sondages où il aurait 15 points de retard sur Joseph Robinette Biden.

A court terme, on est condamné à ces montagnes russes, ces yoyos, et cette volatilité importante sur les marchés :
. Entre réalité économique et interventions répétées des Etats et Banques centrales
. Entre effets redoutés de la crise et chiffres annoncés « moins pires » qu’attendus (simple effet de base ?)
. Entre redémarrage du virus / découverte de nouveaux clusters, et nouvelles rassurantes sur la fin de la contagion et / ou avancée dans la découverte d’un vaccin.


Concernant la gestion, d’une manière générale et hors spécificités de gestion de certains mandats, nous gardons toujours notre position en or. L’once fluctue entre 1700 et 1730, insensible aux baisses ou hausses de marchés… pour l’instant. C’est aussi une manière de se positionner sur le USD, qui tôt ou tard, à notre avis, retrouvera des couleurs contre les autres devises. On est d’ailleurs repassé de 1,1430 à presque 1,12 ce matin
Et parce que nous ne pouvons pas rester inactifs et en dehors des marchés, nous avons profité des -7% à NY en fin de semaine dernière pour renforcer un tout petit peu, entre 5 et 10%, notre exposition actions. Simple ajustement tactique avant l’été. Avec le doigt sur les fusibles pour vendre / couvrir ces positions à la moindre alerte.


Pour vous faire sourire, mais probablement moins les parisiens, les écolos ont imposé au programme de Anne Hidalgo l’idée d’instaurer des passages piétons d’ici 2024… sur le périph’ ! Si si, cf article du Point,
https://www.lepoint.fr/politique/hidalgo-veut-imposer-les-30-km-h-a-paris-et-creer-des-passages-pietons-sur-le-peripherique-16-06-2020-2380105_20.php !!

Références:

Indices Performances pour Points Marchés
Les Echos - FED et dette
Les Echos - Créances douteuses